Lui...

En bientôt 2 ans de blogging je vous ai parlé de beaucoup de choses,
de moi évidemment, des Twix, de mon utérus, de mon périnée, de ma cellulite,
de ma mère, de mon lapin, de ma maison, de mes galères, de certaines de mes amies,
de ma vie de maman, de ma vie tout simplement,
mais jamais de celui qui connait tout ça mieux que personne
(surtout mon périnée et ma cellulite).

Aujourd'hui je vais vous parler d'amour, aujourd'hui je vais vous parler de lui.
Je ne fête jamais la saint Valentin, mais cette année je fais une petite entorse à mes principes.
(en même temps nous ne sommes pas le 14 !)

Je vous préviens de suite, à la fin de cet article vous aurez envie de me frapper,
j'ai d'ailleurs moi-même envie de me mettre un coup de boule tant ça ne me ressemble pas,
Mais je ne peux pas, j'ai les cervicales fragiles...


Bref quand il faut y aller... il faut y aller !

Lui, c'est le père des Twix,
mais avant ça, Lui c'est mon homme, mon amant, mon meilleur ami, mon boulet.

Si j'étais Stone il serait mon Charden.
Si j'étais Hardy il serait mon Laurel.
(Oui Hardy c'est le petit gros et alors ? c'est une coïncidence... une coïncidence je te dis !).
Si j'étais Kendji, il serait ma guitare.
Si j'étais une patate il serait mon fromage à raclette.
Si j'étais Véronique il serait ma Davina. (le justaucorps rose en moins).
Si j'étais Taylor Lautner il serait mon Email Diamant.
Si j'étais un homme, il serait capitaine d'un bateau vert et blanc. #DianeTell

Bref, lui c'est ma moitié, mon keum, ma drogue, ma dope, ma coke, mon crack, mon amphétamine, l'as de trèfle qui pique mon coeur.


[Petite pause, ça va vous tenez le coup ?
non parce que j'ai encore plein plein plein de trucs romantiques à dire, ce n'est que le début...
Ok on reprend]


Bientôt 9 ans qu'il me tourne autour comme un moustique tigre autour d'un mollet et que je lui mets de petits taquets pour qu'il ne s'arrête pas.

Tout a commencé par un "pwutain il n'est pas moche le mec là-bas ! avec sa meuf..." avant un concert (je découvrirai plus tard que sa meuf était en fait sa soeur), de quelques mots échangés sur un forum de musique, rapidement suivis de quelques blagues sur MSN (je sais, ça met un sacré coup de vieux), un coup de foudre rapidement chasser à grand coup de new rock, car cet amour était inconcevable,

puis un regard avant un concert, puis un sourire, puis un filet de bave toujours avant ce concert,
des vannes de mes proches, disant qu'il avait je cite "manger pour les 10 ans à venir tellement il me bouffait des yeux !", des "tssss arrêtez vos conneries bande de nazes ! il va finir par vous entendre !!!!".

Des heures de discussions en ligne, des heures de rires.

Un jour le lien d'une vidéo de Matmatah qui en disait long, un "peut-être que c'est finalement possible",

une phrase : "on devrait se voir...", un RDV à la gare,
un "mamaaaan... j'ai RDV avec une copine a la gare, tu me déposes ?",
des regards qui se croisent, un peu de stress, la boule au ventre, un sourire, un "bonjour", un câlin, des rires,

un message de ma mère disant qu'elle le trouvait ma copine très très très beau et qu'elle espérait que je passerai un bon après-midi avec lui...
un "j'ai une mère extraordinaire",

une desperados, un sourire, des rires, encore des rires, un regard,
un sourire, un rapprochement, un frôlement, un bisous sur la joue, un autre...
un peu plus prêt... un baisé, un coeur qui éclate, des sourires bêtes,
des rires, un "a bientôt...",

Des doutes, des peurs, des discussions avec mes amies,
Des "c'est lui Nini... pas un autre...", "Ça crève les yeux que vous êtes fait l'un pour l'autre",
"Mais enfin... il est trop vieux !!!!!",
une phrase "fait comme TOI tu le sens, n'écoute pas les autres",
des heures à douter, réfléchir,
lui, moi, la différence d'âge,
pour finir par me rendre compte que c'était une évidence... que c'était lui !

C'était il y a bientôt 9 ans et je m'en souviens parfaitement, comme si c'était hier,
c'était l'une des plus belles journées de ma vie, ce jour-là j'ai vécu ce que d'autre attendent des années, j'ai su ce qu'était le coup de foudre, le vrai.

Depuis, nous ne nous sommes jamais quitté, nous avons eu des disputes bien sûr, des "putain qu'est-ce que tu as encore foutu avec le lave linge ?", "t'es vraiment une face de pet, tu me saoules !!", des nuits "à l'hôtel du cul tourner" comme disent les vieux et les ringards, des hauts et des bas, mais nous avons SURTOUT eu des rires, vraiment vraiment vraiment beaucoup de rires, des fous rires à en pleurer même (et après on s'étonne que j'ai des rides, lui dit que je me fais vieille... p'tit con !!), des baisers, des regards qui en disent longs, des silences qui en disent tout aussi longs, des larmes partagées.

Nous avons eu deux magnifiques enfants, aussi tarés que leurs pauvres parents.

Je ne sais pas de quoi demain sera fait, je ne suis pas naïve, mais je remercie le ciel et Josephine ange gardien d'avoir mis un tarés comme lui sur ma route, un homme courageux, travailleur, attentionné (mais pas trop !), chiant (faut bien le dire), qui ose me vanner (beaucoup), qui se laisse vanner (beaucoup), avec qui on peut rire de tout, tout le temps, mais aussi parler sérieusement, ouvrir sa coquille pour se livrer, ne rien avoir besoin de dire pour qu'il me prenne dans ses bras et me rassure, à travers les yeux duquel on se sent belle (un peu) et avec qui on a envie de vieillir et partager des parties de scrabble entre des chiffres et des lettres et question pour un champion.

- "J'avais kekette en 7 lettres, mais toi tu ne te souviens pas que cette partie de l’anatomie existe n'est-ce pas ?"

- "Qu'est tu dis mamie ? Tu veux manger une omelette ?"

- "Mandieu... il est plus sourd que mon pot de chambre..."

- "J'ai entendu ! tu vas voir ce que je vais te faire dans la chambre moi !"

- "Oh non, ne parle pas de maleur ! Y'a Julien Lepers 3em du nom qui commence sur Fr3 regarde"

- "Tu as pensé à acheter des figolu ?"


Pardon, je m'égare...

Lui c'est un homme suffisamment confiant pour ne pas m'emprisonner,
mais aussi suffisamment amoureux pour jouer les jaloux quand il le faut (et j'adoooore ça !!).

Un homme à qui je n'ai pas besoin de dire "je t'aime", "je t'adore", "tu es mon petit boudin créole" pour qu'il sache que je tiens à lui, un homme qui n'aurait pas besoin d'un article plein de grandes phrases pour savoir qu'il fait partie de ma vie, partie de moi, mais un homme suffisamment merveilleux pour mériter une fois de temps en temps que je hurle au monde entier à quel point je l'aime et à quel point il me rend heureuse. (sauf quand il ne trie pas le linge et ruine mes fringues)


PS : ne t’emballe pas mon chéri, je ne vais pas devenir romantique pour autant et il y a une couche pleine de caca à changer (c'est ton tour !!) =D

3 commentaires :

  1. Haaaaannnnnnn c'est trop mignoooon ! (Si si!)
    J'étais en train de vous imaginer (le concert, la gare,... les vannes XD) c'est choupinouu ^^

    RépondreSupprimer
  2. Aurélie GEOFFROY Lesmissacouettes12 février 2016 à 09:28

    et ben quelle déclaration, j'imagine bien vos délires tous les 2 ça ne doit pas être triste chez vous.

    RépondreSupprimer
  3. Hannn c est tout choupinet!
    C est trop la honte!
    Ouuuuu la menteuse nini est amoureuuuuse

    RépondreSupprimer

- A R T I C L E S _ R E C E N T S


- A R T I C L E S _ L E S _ P L U S _ C O N S U L T E S -